Présidentielle : les quinze engagements du candidat Azzedine Mihoubi — TSA

Présidentielle : les quinze engagements du candidat Azzedine Mihoubi — TSA
Le candidat à la présidentielle du 12 décembre, Azzedine Mihoubi a dévoilé, samedi à Alger, les grandes lignes de son programme électoral qui comporte quinze engagements » stratégiques » axés sur la réalisation de réformes institutionnelles « profondes » et l’amélioration de la situation socio-économique du citoyen, rapporte l’agence officielle. Placé sous le slogan « Je m’engage », ce programme a été conçu sur la base d’une analyse de la situation politique, socio-économique et culturelle du pays, et propose plus de 200 mesures pratiques en vue de reconquérir la confiance du citoyen, a affirmé M. Mihoubi, selon la même source. Assurant qu’il apportera ce qui est plus important que les promesses ayant caractérisé tant d’étapes politiques dans l’histoire du pays, M. Mihoubi a estimé que ces promesses étaient à l’origine de l’effondrement de la confiance entre le Pouvoir et le peuple. S’agissant de la politique extérieure, M. Mihoubi a réitéré la poursuite du soutien aux deux causes, palestinienne et sahraouie et de la consécration des principes sur lesquels est fondée la diplomatie algérienne, à savoir la non ingérence dans les affaires internes des pays et le règlement des conflits internationaux par les voies pacifiques. Estimant, par ailleurs, que « toutes les conditions nécessaires à l’organisation de la Présidentielle étaient réunies », le candidat à la magistrature suprême juge que toute objection à ce processus mènera à « l’impasse et à un vide constitutionnel qui ne profitera à personne ».