Présidentielle : le FLN tarde à annoncer sa décision — TSA

Présidentielle : le FLN tarde à annoncer sa décision — TSA
Autre singularité du scrutin présidentiel du 12 décembre, le FLN n’a ni présenté de candidat ni apporté son soutien à l’un des cinq postulants. Et ce n’est pas, comme on pourrait le penser, à cause de quelque divergence d’avis ou de tiraillements sur le candidat à soutenir. D’éventuels désaccords internes sur une telle question d’importance ne pouvaient pas ne pas fuiter. Des cinq postulants à la présidence, quatre sont des candidats de leurs propres partis. Qu’il ait un candidat ou pas, le pouvoir ne pouvait pas tomber dans une telle maladresse.