Incendie meurtrier à la maternité d’El Oued : trois personnes condamnées à la prison — TSA

Incendie meurtrier à la maternité d’El Oued : trois personnes condamnées à la prison — TSA
Trois condamnations et quatre acquittements ont été prononcés lundi par le tribunal des délits d’El-Oued dans l’affaire de l’incendie à la maternité de l’établissement hospitalier spécialisé Mère-Enfant « Bachir Bennacer », qui avait causé la mort de huit nourrissons. Une condamnation à six mois de prison avec sursis, assortie d’une amende de 50.000 DA, a été prononcée à l’encontre de la coordinatrice chargée de la gestion de la maternité, poursuivie également pour « négligence ». Les chefs d’inculpation de « laisser-aller et négligence ayant entrainé la mort accidentelle » ont été abandonnés. Quatre autres prévenus, en l’occurrence la chargée du contrôle médical, la cheffe-service de pédiatrie néonatale, un agent d’entretien et une infirmière de nationalité cubaine, ont été acquittés. Les services de la protection civile ont fait état, le 24 septembre 2019 vers 3h52, de la mort de 8 nourrissons, entre brulés et asphyxiés par la fumée de l’incendie, et ont secouru 76 autres personnes (11 nourrissons, 37 parturientes et 28 travailleurs et travailleuses de la structure de santé).