Changements à Sonatrach et à la Banque d’Algérie : pourquoi maintenant ? — TSA

Changements à Sonatrach et à la Banque d’Algérie : pourquoi maintenant ? — TSA
Jeudi 14 novembre, le chef de l’État par intérim a procédé au remplacement des premiers responsables de deux entités stratégiques, Sonatrach et la Banque d’Algérie. Mais qu’en est-il de ces limogeages et nominations à tout-va, à tous les échelons de la hiérarchie de l’État ? Et c’est bien le cas pour Sonatrach et la Banque d’Algérie. D’autant que le désinvestissement dont s’est publiquement plaint l’entreprise a été sans doute aggravé par l’instabilité managériale, endémique depuis l’avènement de Bouteflika. Celui-ci a nommé et dégommé huit PDG en vingt ans, mais Abdelkader Bensalah est en passe de s’offrir un meilleur ratio en en consommant deux en seulement sept mois.